Paul Strecker Ecrivain

 

Paul strecker était toujours à la recherche et son esprit sans cesse savait aussi créer des images au - delà de la peinture même dans les années de guerre où ils ont été son gagne - pain en les publiant dans un journal. Les plus précieuses sont ses rencontres avec Jules Pascin, Susanne Valadon, Utrillo et ses "impressions" du Montmartre et des fêtes d'artistes.

Son grand nombre de visites au théâtre, dont il parle souvent, le rendaient sensible à la mise en scène. Et ces visites lui fournissaient des connaissances approfondies pour son travail de peintre de décors à Berlin après la guerre. Peu avant sa mort en 1950, Paul Strecker a composé ces >tableaux écrits< dans un livre sous le titre "Le pont d'Avignon". Pour évoquer les citoyens d'Avignon qui tout en dansant se sont écroulés dans l'eau en même temps que le pont. Ainsi que furent anéanties les ideaux et les espoires de sa génération par le national socialisme et la deuxième guerre mondiale.